SPA

WNP

Prix : Grand Prix consumer 

Section : Stratégie de communication 

Catégorie : TV / Cinéma

Campagne : « Le Survivant »

Annonceur : SPA

Nom :  Quantin

Prénom : Grégory

Fonction : directeur marketing & communication, La Société protectrice des animaux (SPA)

Agence : WNP

Stratégie

 Le Survivant. La Société protectrice des animaux (SPA) a lancé le 10 juin une campagne de sensibilisation imaginée par son agence pour lutter contre l’abandon.

 

En cette période de crise sanitaire, il est plus que jamais essentiel de protéger les animaux contre le fléau de l’abandon qui explose chaque année pendant l’été.

Un animal qui arrive à la SPA est un survivant de l’abandon.

Lorsque l’on pense animal abandonné, on pense souvent à un chien, attaché à un arbre. Mais on ne pense pas à ce qui va lui arriver ensuite. Un animal abandonné va vivre un véritable enfer. La faim, le froid, la peur, la violence… Nombreux sont ceux qui n’en reviennent pas. Et ceux que sauvent la SPA ont besoin de soins et d’accompagnement.

C’est ce qu’a souhaité expliquer la Société protectrice des animaux dans son nouveau film. On y découvre le témoignage d’un survivant, qui, malgré son bonheur retrouvé, reste traumatisé par ce qui lui est arrivé dans le passé. Le film joue la fausse piste, focalisant sur le maître du chien, avec des flash-back évoquant un syndrome de stress post-traumatique, quand il s’agit en fait du chien, et d’un syndrome post-abandon.

Résultats

En 5 jours : 

  • plus de 2 millions de vues organiques dont 1,2M sur Instagram (vidéo francophone la plus vue sur IGTV sur en juin 2020)
  • plus de 100k likes
  • plus de 40k partages
  • plus de 40k partages
  • plus de 1 800 commentaires

Une campagne virale avec des centaines de partages de célébrités et influenceurs (Cyril Hanouna, Franck Dubosc, Amel Bent, Anthony Delon, Miss France, Keen V, Claude de Koh Lanta…).

Réalisation

Le film, met en scène toutes les épreuves que traversent les animaux abandonnés : l’angoisse, la survie, l’errance, la violence de la vie sauvage et les dangers de la route. Le film se conclut sur l’importance de l’intervention des bénévoles de la SPA et un appel aux dons.

Une campagne globale pour sensibiliser le grand public à ce fléau.

Pour révéler la dure réalité des conséquences tant physiques que psychologiques de cet acte cruel qu’est l’abandon, la SPA et son agence ont opté pour le format court métrage.

Réalisé pendant le confinement en respectant les règles sanitaires — le court-métrage et sa déclinaison 30 secondes sont diffusés sur le web et en télé tout au long de l’été. Une campagne d’affichage et digitale composée notamment de quatre visuels illustrant les épreuves que peut vivre un animal abandonné complétera le dispositif.